dico-collection

dico-collection

Le MAÎTRE d'AGRÉMENTS

Leur profession, qui date du dix-huitième siècle, consistait à enseigner aux jeunes gens l'art de plaire en société.

Ils leur apprenaient à entrer dans un salon, à y annoncer leur arrivée "parr un joli frémissement des breloques" à sourire devant le miroir avec finesse, "à prendre du tabac avec grâce, à donner un coup d'œil, à faire une révérence avec une subtilité particulière, à parler gras comme les acteurs, à les imiter sans les copier, à montrer les dents sans grimace, etc...".

Le comte de Vaublanc nous révèle que les élégants portaient alors, parmi leurs breloques "une petite clochette qui les annonçait".

"On se faisait un art de se moucher, l'un imitait le son de la trompette, l'autre le jurement du chat, le point de perfection consistait à ne faire  ni trop de bruit ni trop peu".

 

Elegant4.jpg

 

Elegant1.jpg

 

Elegant3.jpg 

 

Elegant5.jpg

 

Voyez tous les métiers de jadis : (cliquez sur votre choix)

L'APICULTEUR

Chauds, chauds les MARRONS CHAUDS
L'ALLUMEUR de RÉVERBÈRES
L'APOTHICAIRE
L'ÉPICIER
l'IMPRIMEUR
L'INCISEUR
Le BIBLIOTHÉCAIRE
Le BOURREAU
Le CORDONNIER
Le CRIEUR
Le FORGERON
Le LIBRAIRE
Le MAÎTRE d'AGRÉMENTS
Le MAÎTRE d'ARMES
Le MAÎTRE d'ÉCOLE
Le MOINE
Le POUDRIER
Le RELAIS de POSTE
Le RELIEUR de LIVRES
Le RÉMOULEUR
Le SONNEUR de CLOCHES
Le TONNELIER

La RAVAUDEUSE



12/12/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 243 autres membres