dico-collection

dico-collection

l'IMPRIMEUR

imprim3.jpgLe plus ancien livre imprimé dont la date ne puisse être contestée est le psautier exécuté à Mayence par Fust et Schoiffer en 1457. Douze ans après, la France ne possédait encore aucun atelier typographique. 

Quand le bruit de la grande découverte due à Gutenberg s'y était répandu, il avait causé une vive alarme parmi les nombreux industriels qui avaient eu jusque-là le privilège de donner une forme matérielle à la pensée.

A la fin de l'année 1470 parut enfin le premier livre imprimé en France, un volume petit in-quarto contenant ees épîtres latines d'un grammairien de Pergame nommé Gasparino Barzizio.

(ARTICLE supplémentaire : COMMENT cette invention fut fut apportée en FRANCE ?) ← cliquez

La première loi relative à l'imprimerie paraît être celle du 9 avril 1513, qui confirme l'exemption d'impôts accordée à la communauté des relieurs-enlumineurs-écrivains-libraires, "pour la considération du grand bien qui est advenu en nostre royaume au moyen de l'art et science d'impression, invention laquelle semble plus divine qu'humaine ; laquelle, grâce à Dieu, a esté inventée et trouvée de nostre temps par le moyen et industrie des libraires". C'est donc aux libraires que le roi rapporte toute la gloire de l'invention.

L'activité d'imprimeur resta longtemps au stade de l'artisanat. Avec des salaires faibles, le travail est pourtant considéré comme prestigieux. Le livre restant un objet coûteux, le typographe vit en permanence au contact des lettrés, ce qui le distingue. Privilège important : il a droit au port de l'épée.

Un bel exemple : Christophe Plantin, éditeur belge visionnaire du XVI° siècle d'Anvers de qui on dit "Plantin fut le Steve Jobs de son temps". Le musée Plantin-Moretus possède les plus anciennes presses d'imprimerie du monde.

ImprimeurA1.jpg

 

imprim5.jpg

 

imprim1.jpg

 

imprim6.jpg

 

imprim4.jpg

 

imprim2.jpg

 

imprim7.jpg 

PresseImprimerie.jpg

 

 

Voyez tous les métiers de jadis : (cliquez sur votre choix)

L'APICULTEUR

Chauds, chauds les MARRONS CHAUDS
L'ALLUMEUR de RÉVERBÈRES
L'APOTHICAIRE
L'ÉPICIER
l'IMPRIMEUR
L'INCISEUR
Le BIBLIOTHÉCAIRE
Le BOURREAU
Le CORDONNIER
Le CRIEUR
Le FORGERON
Le LIBRAIRE
Le MAÎTRE d'AGRÉMENTS
Le MAÎTRE d'ARMES
Le MAÎTRE d'ÉCOLE
Le MOINE
Le POUDRIER
Le RELAIS de POSTE
Le RELIEUR de LIVRES
Le RÉMOULEUR
Le SONNEUR de CLOCHES
Le TONNELIER

La RAVAUDEUSE



09/12/2016
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 271 autres membres