dico-collection

dico-collection

Chauds, chauds les marrons chauds

MarchandMarrons3.jpg
L'odeur gourmande des marrons grilléschataignes
présentés dans un cornet chaud et odorant. A l'intérieur du papier une dizaine de marrons. Une délicieuse gourmandise qui réchauffe aussi agréablement les mains en ces temps frisquets
Un métier difficile, mais qui trouve son bonheur dans les contacts tout en bravant les intempéries.

Châtaignes ou marrons ?
Faire la différence entre «marrons» et «châtaignes».

• le marron d’inde, qui est produit par les magnifiques marronniers qui ornent nos parcs. Ce marron là est toxique et ne se consomme pas.
• le marron comestible, qui est en réalité une grosse châtaigne. Les plus réputés sont ceux de l’Ardèche.

châtaignier.jpg  marronnier.jpg
   Feuille de châtaignier (Comestible)                      Feuille du Marronnier (Toxique)                                                              

Les marrons comestibles ne viennent pas du marronnier, qui donne un fruit non comestible, que l'on utilise en pharmacie. Le marron que l'on mange vient plutôt du châtaignier, arbre originaire du bassin de la mer Méditerranée. L'arbre fournit un fruit, la châtaigne, qui vient sous deux formes : une grosse, avec une noix de chair à l'intérieur, et une plus petite, qui se divise en plusieurs amandes. On connaît les marrons depuis des millénaires.

La châtaigne, est composée de trois fruits à l’intérieur de sa coque, alors que le marron comestible n’en contient qu’un. Le marron comestible est principalement utilisé pour faire des marrons grillés, des marrons confits ou glacés et la véritable crème de marrons.
Le châtaignier est un arbre majestueux qui a besoin de lumière. Les châtaignes se ramassent une fois tombées au sol. Elles se conservent plusieurs mois, après avoir été séparées de leurs bogues., aussi appelé «arbre à pain», a longtemps été associé à l'aliment du pauvre. Fruit très énergétique, il a permis à des millions de personnes de traverser les famines de toutes les époques. On pouvait les manger crues, grillées, cuites à l'eau pour en faire une variante de purée de légumes, transformées en farine.

La châtaigne a longtemps remplacé le blé et a sauvé de la famine bien des populations avant l’arrivée de la pomme de terre. On la consommait grillée, en soupe ou en farine pour faire du pain et des gâteaux. 
Qui n’a pas en mémoire la bonne odeur incomparable de la châtaigne grillée et du feu de bois émanant d’un braséro. Cette odeur persiste longtemps sur nos doigts après avoir décortiqué et dégusté chaque marron. Cette odeur est associée à l’hiver et à Noël. De nos jours, il n’y a pas un marché de Noël sans vendeur de marrons chauds.
La châtaigne est un fruit très énergétique et très riche en glucides.

MarchandMarrons1.jpg  MarchandMarron3.png 

MarchandMarrons5.jpg  MarchandMarrons10.jpg 

MarchandMarrons8.jpg 

 

MarchandMarrons14.jpg  MarchandMarrons13.jpg 

MarchandMarrons17.jpg  MarchandMarrons18.jpg

Voyez tous les métiers de jadis : (cliquez sur votre choix)

 

 

L'APICULTEUR

 

Chauds, chauds les MARRONS CHAUDS
L'ALLUMEUR de RÉVERBÈRES
L'APOTHICAIRE
L'ÉPICIER
l'IMPRIMEUR
L'INCISEUR
Le BIBLIOTHÉCAIRE
Le BOURREAU
Le CORDONNIER
Le CRIEUR
Le FORGERON
Le LIBRAIRE
Le MAÎTRE d'AGRÉMENTS
Le MAÎTRE d'ARMES
Le MAÎTRE d'ÉCOLE
Le MOINE
Le POUDRIER
Le RELAIS de POSTE
Le RELIEUR de LIVRES
Le RÉMOULEUR
Le SONNEUR de CLOCHES
Le TONNELIER

La RAVAUDEUSE



22/11/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 243 autres membres