dico-collection

dico-collection

1805 - SERNA SANTANDER - Dictionnaire BIBLIOGRAPHIQUE - XIX° siècle

Dictionnaire BIBLIOGRAPHIQUE choisi du XV° siècle

Auteur: SERNA SANTANDER, Charles Antoine de la
Editeur: A Bruxelles, chez J. de Tarte, et G. Huyghe
Volumes: 3 volumes in-8
Description: description par ordre Alphabétique des éditions les plus rares et les plus recherchées du quinzième siècle
Année: 1805

 

            427.jpg         427b.jpg

 

ou description par ordre Alphabétique des éditions les plus rares et les plus recherchées du quinzième siècle, précédé d'un essai historique sur l'origine de l'imprimerie et l'histoire de son expansion dans les villes, bourgs, monastères et autres endroits de l'Europe. Édition originale de ce classique dans le domaine de l'histoire et de la bibliographie des incunables (avant 1500). Le premier volume est totalement consacré à l'histoire détaillée de l'invention de l'imprimerie, commentant les réclamations de Haarlem et de Mayence ; les deux autres volumes contiennent une bibliographie des incunables connus à cette époque, classés par ordre alphabetique. L'auteur, Charles Antoine (Carlos Antonio) de la Serna Santander (1752-1813) est né en Espagne, il a rejoint l'ordre des jésuites. Après l'abolition de l'ordre en Espagne en 1772, il est allé à Bruxelles où la famille de sa mère vivait. Son oncle était un grand bibliophile et a donné au jeune De la Serna l'occasion de l'aider dans l'établissement et l'expansion de sa bibliothèque. Plus tard, De La Serna a joué un rôle important pour la liberté de ce qui était à gauche de la vieille bibliothèque de Bourgogne à Bruxelles. Après le pillage par les armées et que lui, français, ait été nommé le premier bibliothécaire de la nouvelle bibliothèque publique à Bruxelles, le point de départ de la Bibliothèque Royale Albert I. Ainsi il pouvait se développer, jusqu'à devenir l'un des experts les plus exceptionnels dans l'histoire des premiers livres (incunables) et son Dictionnaire bibliographique est devenu l'un des classiques dans le domaine. A Bruxelles, chez J. de Tarte pour le vol.1, et G. Huyghe pour les vol. 2-3. Reliure plein veau raciné vert foncé, dos ornés, pièces de titres maroquin rouge et vert. Bel exemplaire.

La diversité d'opinions qui règne sur l'origine et les progrès  de l'imprimerie, ainsi que les premières productions de l'Art typographique entremêlé des erreurs des uns et des méprises des autres exige une attention suivie et beaucoup d'étude pour parvenir à la connaissance de la VÉRITÉ.

Avant l'invention de l'Imprimerie, les lettres n'étaient réservées qu'au petit nombre de riches monastères et des personnes aisées, à portée de payer une somme considérable pour la copie d'un bon ouvrage. Les livres étaient appréciés dans ce temps-là, comme des bijoux précieux : ils étaient si rare et si estimés qu'on les léguait par testament aux personnes les plus chéries.

Cet ouvrage se divise en deux chapitres, le premier : ce qui regarde l'invention de l'Imprimerie et l'histoire des premières tentatives qu'on a faites pour y parvenir :

et le second, l'histoire  de son établissement dans les différentes ville de l'Europe jusqu'en l'an 1500.

 

 

500 - 1000


10/09/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 227 autres membres