dico-collection

dico-collection

1752 - TREVOUX - XVIII° siècle

Dictionnaire Universel FRANÇOIS ET LATIN

(dit de TRÉVOUX)

Auteur: Collectif , dictionnaire de TRÉVOUX
Editeur: A PARIS par la Compagnie DES LIBRAIRES ASSOCIÉS
Volumes: 7 vol. in-fol° (40 x 26)
Année: 1752

 

     7.jpg        7b.jpg


4° ÉDITION. A PARIS par la Compagnie DES LIBRAIRES ASSOCIÉS. Les auteurs de ce Dictionnaire de TRÉVOUX, des Jésuites, ont prit le soin de mentionner leurs sources lexicographiques, historiques, philosophiques, littéraires ou autres. Ce dictionnaire de Trévoux qui porte le nom de la ville où fut imprimé la première édition jusqu'à la cinquième (1704, 1721, 1732, 1752, 1771). C’est le dictionnaire de Furetière qui a servi de base au Trévoux qui eut un formidable succès tout au long du XVIIIe siècle, comme en témoignent ses cinq éditions. De la première édition parue en trois volumes, jusqu’à celle de 1771, il fut pendant près de soixante-dix ans constamment revu, corrigé et enrichi de nouveaux articles. On a pu dire encore du Trévoux, en 1842, qu’il était «le plus imposant édifice qu’ait élevé la lexicographie française» (Matoré, Hist. des dictionnaires français).

Les jésuites cherchaient ainsi à priver de leurs revenus les protestants de Hollande, dont les ouvrages de controverse sont financés par la vente du Furetière.

Souvent discrédité sur le plan scientifique, mais c'est en quelque sorte la réponse des Jésuites à l’Encyclopédie de DIDEROT. Le travail le plus important durant 70 ans des auteurs du "Trévoux" consista à revoir et nettoyer le dictionnaire des nombreuses traces de protestantisme. Pourtant de nombreux éléments polémiques subsistaient, mais le "Dictionnaire de Trévoux" ouvrait ainsi la voie d'une manipulation idéologique sous la forme dictionairique. Reliure d’époque, plein veau brun marbré, dos orné à 7 nerfs, caissons fleuronnés, bel ouvrage.

L'ensemble est BIEN COMPLET, toutes tranches rouges, texte sur deux colonnes, sans illustrations excepté des bandeaux tête de chapitre gravés sur bois en noir, pagination par colonnes : (XX + 2042 colonnes) + 2166 colonnes + 1940 colonnes + 1822 colonnes + 1896 colonnes + (1010 colonnes + 420 pages + 111 pages) + SUPPLÉMENT 2340 colonnes (soit un ensemble de 7059 Pages)

NOTE : Ce dictionnaire n'est pas réellement un dictionnaire français-latin, comme son titre le laisse croire, car cette partie n'occupe que quelques centaines de pages, mais c'est bien l'un des dictionnaires français les plus importants du XVIIIe siècle, considéré comme une reprise par les Jésuites de dictionnaire de Furetière de 1701.

 

 

 

 

500?-1700


11/10/2014
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 232 autres membres