dico-collection

dico-collection

Janvier

Janvier

(Voir LA SÈVE DE BOULEAU au bas de la page ↓ car elle coule déjà  en 2017 )

1JanvNet.jpg

Nouveaux dictons météo de 2017 en rouge

 

L'or du soleil en janvier

est l'or que l'on doit envier

 

 

Si janvier est chaud,

Dieu ait pitié de nous.

 

 

Brouillard de janvier,

c'est une année mouillée

 

 

Janvier amasse les souches,

et février les brûle toutes.

 

 

Vent de janvier,

pluie de juillet.

 

 

Quand janvier est bon laboureur,

février n'est pas son frère.

 

 

Quand sec est le mois de janvier,

ne doit pas se plaindre le fermier.

 

 

Quand il tonne en janvier,

il tonne tous les mois de l'année.

 

 

S'il fait beau à la St Guillaume,                   10 janvier

Il y aura plus de blé que de chaume.

 

 

Quand de soleil luit le jour de l'an,

c'est signe des glands.

 

 

La Sainte Mélanie,                                       6 janvier

de la pluie n'en vaut mie.

 

 

Neige de janvier vaut fumier.

 

Janvier de pluie chiche

fait le paysan riche.

 

 

Qui sème de la salade à la St Antoine          17 janvier

en aura comme tête de moine.

 

 

Il vaut mieux voir un loup sur le fumier

qu'un homme les bras nus en janvier.

 

 

Prends garde à la Ste Martine                          30 janvier

car souvent l'hiver de mutine.

 

 

Si l'hiver va son droit chemin

Vous l'aurez à la St Martin.

S'il n'arrête tant ne quant

vous l'aurez à la St Clément.

Et s'il trouve quelques encombrée,

Vous l'aurez à la St André.

Mais s'il n'allait ce ne vay ne l'ay,

vous l'aurez en avril ou may


 

An nouveau
Tout est beau

 

Premier de l'an beau
Août chaud

 

Pour les Rois, goutte au toit,
Saison de pois.

 

Sainte Geneviève ne sort point,                        3 janvier
si Saint Marcel ne la rejoint.

Pour janvier
garde un écu entier.

Mois de janvier a quatre bonnets

S'il gèle à la Saint-Raymond,                            7 janvier
l'hiver est encore long.

Quand janvier arrive,
jette tes navets à l'âne.

Quand le crapaud chante en janvier,
serre la paille, métayer !

Cadeau de janvier,
ingratitude de février.

Le vent du vendredi
ne va pas à la messe.

Vent de janvier,
pluie de juillet.

Verdure de janvier,
l'été fera pitié.

Sécheresse de janvier,
richesse du fermier.

Brouillard en janvier,
froid en mai.

Bonne est la neige qui tombe
à sa saison.

Si les mouches dansent en janvier,
ménage le foin et le grenier.


Plus il gèle en janvier
Plus l'année sera féconde

D'un beau mois de janvier
Prions Dieu de nous garder

Pluie aux Rois
Blé jusqu'au toit

Janvier sec et sage
Est un bon présage

S'il fait beau à la Saint Guillaume                     20 janvier
Y aura plus de blé que de chaume

Hiver trop beau
Eté dans l'eau

L'or du soleil en janvier
Est or que l'on doit envier

S'il tonne en janvier
L'hiver est avorté

Si janvier met de l'herbe

Garde avaricieusement ton grain

Janvier et février
Comblent ou vident le grenier

Mois de janvier, mois sans vent
Est le plus méchant de l'hiver

Si janvier ne fait son devoir
Février lui saute au poil

Quand janvier est bon laboureur
Février n'est pas son frère

Si on laboure en janvier
On a sept pains pour son dîner

Tonnerre en janvier
Récolte en quantité

Le soleil de Saint Vincent fait boire
Les vignerons jusqu'à la serpelle

Janvier fait le pont
Février le rompt

Prends garde à la Ste Martine
Car souvent l'hiver se mutine

Plus il gèle en janvier
Plus l'année sera féconde

Belle journée aux Rois
L'orge croît sur les toits

Les jours croissent aux Rois
Du pas d'une oie

Janvier sec et sage
Est bon présage

Sécheresse de janvier
Richesse de février

L'or du soleil en janvier
Est l'or que l'on doit envier

S'il tonne en janvier
Cuves au fumier

Janvier de pluie chiche
Fait le paysan riche

A saint Antoine sale ton porc
Enferme ton huile

A la saint Antoine
Les jours croissent d'un repas de moine

A la saint Sébastien l'hiver reprend
Ou se casse les dents

Vent de janvier
Pluies de juillet

Janvier le frileux
Gèle l'oiseau sur ses oeufs

Des neiges et un bon hiver
Mettent bien des biens à couvert

Bonne chute de neige
Pour la terre vaut fumier

Sous l'eau la farine
Sous la neige, le pain

S'il gêle à la Saint-Sébastien,                            20 janvier
mauvaise herbe ne revient.

Froidure d'Agnès                                             21 janvier
n'est que caresse.

A la Saint-Vincent, le vin monte au sarment,      22 janvier
ou s'il gèle, en descend.

Mi-janvier, mi-paille.

A la conversion de saint-Paul,                           25 janvier
tout dur ou tout mol.

Sainte-Paule sec et beau                                    26 janvier
remplit greniers et tonneaux.

Sainte-Angèle brise la glace,                              27 janvier
si elle ne la brise, elle l'embrasse.

Janvier détrempé
Signe de cherté

Neige en janvier
Blé au grenier

Neige qui fond avec paresse
en attend une autre

Poussière de janvier
Abondance au grenier

Quand il pleut sur les vallons,
il neige sur les monts

St Antoine sec et beau
Remplit caves et tonneaux
 

Saint Julien brise la glace                                 29 janvier
S'il ne la brise il l'embrasse


S'il tonne en janvier
Cuves au fumier

Autant de bonnes journées en janvier
Autant de mauvaises en mai.

La neige ne laisse jamais
de glace derrière elle

Beaux jours de janvier
Trompent l'homme en février

Mois de janvier
A quatre bonnets

 

LA SÈVE DE BOULEAU, recueillez-là

 C'est un cadeau du ciel !

C'est presque le moment de récolter la

Sève de bouleau réputée pour ses vertus thérapeutiques.

Soyez prêt pour fin Janvier - Février....

Le bouleau est un arbre très précieux bien connu chez les scandinaves.
Sa sève, très facile à prélever au printemps par saignée est un stimulant pour la santé.
La récolte se fait au moment de la montée de sève, avant l'apparition des feuilles. Après avoir percé un trou horizontal dans le tronc, il s'agit de laisser couler la sève goutte à goutte dans un récipient propre, grâce à un tuyau placé dans le trou, en évitant l'intrusion de poussières et de salissures.Un arbre fournira facilement un à deux litres de sève par jour, et même plus pour un arbre de grande taille.
La sève ou eau de bouleau est un liquide vivant, très clair, semblable à l'eau à l'état frais
Une fois la récolte achevée, il faut reboucher les trous à l'aide de chevilles de bois pour protéger l'arbre contre les infections.
La conservation de la sève n'excède pas 36 heures. Sauf si vous la congelez dans un contenant autre que du verre car le verre se brisera par le gel.
Le bouleau blanc (betula alba) est un arbre considéré depuis des millénaires pour ses nombreuses vertus thérapeutiques... c'est pourquoi il est considéré comme l’arbre de la jeunesse.

SeveBouleauNET.jpg

La sève du bouleau et ses effets bénéfiques:
- C'est un formidable remède dans les infections rhumatismales en raison de son action anti-inflammatoire et analgésique.
- L'activation de la diurèse et l'élimination des déchets organiques comme l'acide urique et le cholestérol.
- Favorise l’amincissement (lorsque le corps en a besoin).

Cure :
La sève de bouleau fraîche est efficace pour libérer l’organisme des toxines après l’hiver et se purifier
Boire un verre de 150 ml par jour le matin à jeun pendant 3 semaines

Historique :
La sève de bouleau est connue en Europe occidentale depuis le XIIe siècle.
En 1565, le médecin siennois Matthéole écrivait :
Si on perce le tronc du bouleau avec une tarière, il en sort une grande quantité d'eau, laquelle a la vertu à rompre la pierre tant aux reins qu'en la vessie, si l'on continue d'en user. Si on s'en lave la bouche, elle guérit les ulcères qui sont dedans.
Trois siècles plus tard, Pierre-François Percy, le chirurgien militaire des armées de Napoléon, déclara :
Dans tout le Nord de l'Europe, jusqu'aux confins de la Russie, l'eau de bouleau est l'espoir, le bonheur, et la panacée des habitants riches ou pauvres, grands et petits, seigneurs et serfs… Les maladies de la peau, boutons, dartres, couperoses etc. lui résistent rarement. C'est un remède précieux dans les affections rhumatismales, les reliquats de goutte, les embarras de la vessie et une foule de maladies chroniques.
La sève de bouleau est un excellent draineur, une bonne réponse aux problèmes articulaires et un fortifiant du système osseux. Sa consommation relève d’une pratique ancestrale qui a fait ces preuves empiriquement.
Si l'on récolte la sève près du sol (50 cm), elle est dite minérale et sera plus trouble et plus bienfaisante que si elle est récoltée plus haut. Récoltée en été, on l'appelle sève élaborée.
La sève de bouleau est le liquide nourricier des bourgeons et des jeunes pousses de l’arbre, il en monte des centaines de litres par jour, selon l'âge, et ce pendant un mois.


En pratique :

La récolte de la sève de bouleau se récolte à une seule période de l'année, du début février à la mi-avril, quand se produit la montée de sève, avant l’apparition des bourgeons et des feuilles, c’est-à-dire une période d'environ 4 à 5 semaines. Plus l’hiver a été rigoureux et plus la montée de sève sera forte.
Il suffit de forer l’arbre dans l’écorce et l’aubier, soit un trou de trois centimètres de profondeur pour 8 millimètres de diamètre. Un petit tuyau guide le liquide en goutte à goutte jusqu’au récipient qui le recueille.
On se peut se demander bien entendu si le prélèvement de la sève ne nuit pas à la santé de l’arbre, ou à la bonne croissance des bourgeons et jeunes pousses. La réponse est NON.  Aucun risque d’épuiser l’arbre, il ne vous donnera que ce dont il n’a pas besoin.
Dans la nature, au printemps c'est le début d’un nouveau cycle biologique avec lequel l’homme va entrer en résonance et donc l’organisme humain va aussi réagir à ces variations de l’environnement et se réveiller doucement de l’hiver...
La nature renaît, suivez le même rythme!
Voilà un bien beau cadeau (gratuit) que nous offre la nature pour notre bien…

Alors, si vous avez la chance d’avoir un jardin arboré, au BOULEAU !

 

ET DE PLUS... en tant qu"amateur de livres anciens" ou non, sachez que :

Les principaux agents destructeurs de livres sont les insectes.

Un bon moyen préventif peu connu mais efficace : l’utilisation d’huile essentielle de BOULEAU. Quelques gouttes sur vos étagères suffisent pour repousser les insectes.

Le plus connu, le plus répandu, est le poisson d’argent (Lépisma saccharina). Reconnaissable à sa couleur argentée, sa taille adulte peut atteindre 12 mm de long. Cet insecte, tout comme les blattes, les vrillettes, les psoques, les mites ont un point commun : ils ont comme nourriture favorite la colle et la fibre végétale, c’est à dire ce qui compose le papier ancien. (source : le très bon site http://www.essentiam.fr)

 

 

 



03/09/2014
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 202 autres membres