dico-collection

dico-collection

• Histoire des EX-LIBRIS

L'histoire des EX-LIBRIS

exlibrisc2p.JPG

En écrivant sur des feuilles en fibre de papyrus, les Égyptiens ont inventé le premier "papier".

C'est pourquoi le mot livre vient du latin "liber" qui désigne la fine pellicule comprise entre l'écorce et le bois de la tige dont on tirait le papyrus.

Plus tard, c'est du parchemin (pergamen), peau de mouton traitée primitivement à Pergame, en Asie mineure, que l'on se sert pour écrire, à la main, les "manuscrits". 

Enroulés sur des bâtons, papyrus ou parchemins composent les premiers volumes (du latin "volvere" : enrouler).

 Ex-librisB.jpg

Jusqu'au 15° siècle, les textes étaient écrits à la main par des copistes. Mais le prix très élevé du parchemin et de la main-d'œuvre faisait de ces manuscrits à très peu d'exemplaires, des volumes très précieux, jalousement conservés par leurs propriétaires ; ceux-ci se montraient peu enclins à les prêter. Des inscriptions placées en tête du rouleau, indiquaient à qui il appartenait. (cliquez sur les illustrations pour zoomer)

 Ex-librisD2.jpg  Ex-librisD3c.jpg

L'utilisation de rouleaux de parchemin rendait compliqué le travail du copiste et ne lui permettait d'écrire que sur un côté de la feuille. C'est au 3° siècle qu'apparaissent les premiers "codex" : assemblage de feuilles de parchemin, comparables à nos livres actuels. Ils permettaient d'écrire des deux côtés de la feuille. Ces volumes étaient, en outre, beaucoup plus facile à ranger dans une bibliothèque ; ils portaient, eux aussi, une inscription ou un signe indiquant le nom de leur propriétaire.

 Ex-librisA.jpg

Les premiers bibliophiles prirent l'habitude d'inscrire en latin sur leurs livres la formule "Unus ex libris..." ("Ce livre est un des livres de ...") suivie de leur nom.

Simplifié en "ex-libris", avec trait d'union, il désigne aujourd'hui toute inscription portée en tête d'un livre pour en indiquer le propriétaire. Plus tard, il sera d'ailleurs remplacé par une vignette portant, outre le nom de celui auquel il appartient, ses armes et sa devise. Parmi les premières de ces vignettes, nous trouvons celle réalisée par le célèbre graveur, sculpteur et peintre allemand Albert Dürer, vers l'an 1500.

 Ex-librisE.jpg

Avec l'invention de l'imprimerie,les livres se multiplient et chaque propriétaire pouvait faire graver une vignette sur chacun de ses livres de bibliothèque. Ornés par les graveurs, les ex-libris étaient souvent de véritables œuvres d'art : de leur côté, les possesseurs de livres rivalisaient d'ingéniosité pour trouver des devises originales ou des épigrammes spirituelles destinées en général à fustiger ceux qui ont la mauvaise habitude de garder les livres qu'on leur prête ! Les ex-libris font aussi resurgir à l'improviste la vie passée des livres d'où l'intérêt qu'ils revêtent pour l'histoire du livre, de la bibliophilie

 Ex-librisC.jpg

Les plus beaux spécimens d'ex-libris sont des gravures originales sur bois (xylographie) dues au burin habile d'artistes graveurs. On possède également de nombreuses lithographies (impression à la pierre) ou zincographies (la pierre est remplacée par le zinc). Ces différentes techniques ont pour point commun de permettre l'impression directe sur le papier d'un motif original gravé par l'artiste sur la plaque de bois, de pierre ou de métal. D'où la valeur de ces ex-libris.

 Ex-librisModele1.jpg   Ex-librisModele5.jpg  Ex-librisModele3.jpg


Ex-librisModele11.jpg  Ex-librisModele91.jpg  Ex-librisModele7.jpg

On collectionne aujourd'hui les ex-libris. De temps à autre, une exposition leur est consacrée. Les spécialistes distinguent dans l'immense variété des ex-libris différentes catégories : les autographes, écrits de la main même du propriétaire qui sont les plus prisés ; les ex-libris héraldiques portant les armoiries de ceux à qui ils ont appartenu, les ex-libris du 18° siècle dont le dessin ou le texte comportent des allusions personnelles au goût du client, des épigraphes enfin, citations ou vers célèbres.

 

TimbreSecOK.jpg
L'ex-libris peut aussi prendre la forme d'un timbre sec

 

 



26/09/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 198 autres membres