dico-collection

dico-collection

1935 - Dr NARODETZKI - La MEDECINE VEGETALE - XX° siècle

La MEDECINE VEGETALE

Auteur: Docteur A. NARODETZKI
Editeur: l'Auteur lui-même, Paris
Volumes: 1 volume in-8° 1000 pp
Année: 1935

 

                       CoMedVegetaleNet.jpg                             MedVegetaleNet.jpg

Livre de Santé et d'Hygiène. Traité illustré d'Hygiène et de pharmacie. Hygiène et Médecine des 2 sexes, Maladies aiguës, Maladies chroniques, Régimes alimentaires, Traitements, Hygiène curative et préventive, Médecine d'urgence et Médecine infantile.

Excellent ouvrage de 1.000 pages, illustré de plus de 600 gravures d'anatomie et de dessins de plantes, avec 24 pages en couleurs hors texte, contenant un atlas anatomique.

Le succès de ce livre fut immense, (132° mille). Edition de 1935 - in-8 relié en skivertex rouge, 1.000 pages. En trois parties ou dictionnaires :
1° Anatomie et Physiologie du corps humain
2° Description de toutes les maladies, leurs traitements et l'hygiène, classé par ordre alphabétique
3° Les médicaments et les Plantes employés en médecine, classé par ordre alphabétique

Le vrai remède de toutes les maladies est dans la Médecine Végétale et le Régime Biologique, mais existe-t'il ? Est'il possible que la nature ait imposé ce lourd fardeau de maladie à la pauvre humanité sans qu'elle ne lui ait fourni de remèdes ? Certes le remède devait exister, il était impossible qu'on ne le trouvât point. L'idée n'est pas neuve, direz-vous. Les anciens allaient dans les bois, par les pairies, par les plaines et les montagne à la recherche des simples. Ils cueillaient des plantes aromatiques, d'autres amères, d'autres insipides au goût, d'autres répugnantes, et ces herbes diverses, ils les faisaient sécher et, les jetant dans l'eau bouillante, ils en composaient des tisanes.

"Ces tisanes, j'en ai pris, nous objecterez-vous et elles n'ont rien fait." Nous sommes d'accord avec vous sur ce point, les tisanes n'ont point d'action. Mais est-ce à dire que les plantes n'en ont point ? Le seul fait de faire bouillir ces plantes ou de les ébouillanter simplement ou de les faire mariner dans l'eau froide ne suffit pas à en retirer les principes actifs. Vous n'avez dans l'eau de la tisane que les matières colorantes, l'arôme des substances inertes, sans effet aucun. Il faut une chimie savante qui manie l'alambic, extraie les sucs végétaux, les sépare les uns des autres, les recueille sans les altérer.

C'est un laboratoire infiniment délicat que celui de la nature, il faut être insensé pour s'imaginer retirer au moyen d'eau simple les principes actifs que recèle une plante. Ces sorciers dont on se moque tant en avaient pourtant quelque idée autrefois. Ils ne disaient pas simplement "Vous irez acheter telle herbe chez le droguiste et en ferez une tisane". Mais ils disaient "Vous irez cueillir telle plante à telle époque, parce que suivant qu'elle pousse dans la plaine ou dans la montagne, dans les prairies ou dans les bois, une même plante a des propriétés différentes". Ils disaient encore : "Vous la cueillerez à telle heure du jour ou de la nuit, parce que ses propriétés changent suivant qu'elle reçoit le soleil ou s'imprègne du froid nocturne". Et souvent ils ordonnaient de la manger immédiatement, telle que, simplement pilée. Et nous, qui possédons une science chimique évoluée, nous leur serions inférieurs ?

Non, il importe par des préparations appropriées très spéciales et très complexes de s'emparer des éléments particuliers de la plante, rejeter les éléments nuisibles, conserver soigneusement ceux qui ont une action vitale.
"Pour guérir, il faut suivre la nature dont les merveilles sont inépuisables." Pour guérir, il faut savoir extraire les sucs des végétaux, sucs bienfaisants où se condensent les forces dynamiques de l'univers. Vous tous, malades désespérés, réputés incurables, abandonnés, si vous voulez la guérison... elle est là, à votre portée immédiate, feuilletez ce livre de santé, lisez votre maladie et vous serez convaincus... la conviction sera donc pour vous la guérison car vous la trouverez dans la nature médiatrice, principe de l'Univers, origine de tous les êtres.



26/09/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 202 autres membres