dico-collection

dico-collection

1886 - BERTHELOT - LA GRANDE ENCYCLOPEDIE - XIX° siècle

LA GRANDE ENCYCLOPEDIE inventaire raisonné des Sciences, des Lettres et des Arts

Auteur: BERTHELOT (sous la direction de)
Editeur: A Paris, Sté Anonyme de la Grande Encyclopédie
Volumes: 31 volumes in-4 (31x22) 1200 pp par vol.
Description: L'autre MONUMENT Encyclopédique français du XIXe
Année: 1886

119.jpg

119b.jpg

 

 

L'autre MONUMENT Encyclopédique français du XIXe, grande concurrente du dictionnaire de Pierre Larousse, réalisée sous la direction de M. BERTHELOT, par les plus grands spécialistes du moment. Elle comprend d'innombrables notices bio-bibliographiques. Les disciplines scientifiques y tiennent une place particulièrement importante. Conçu dans un esprit fortement historique et littéraire, le Moyen-Age et la Renaissance y sont également très bien traités. Tout à la gloire de l'université de la Troisième République, et pourtant sans suite, ni suplément, ni mise à jour. Elle marque le triomphe de la méthode historique. L'auteur dans l'Avant-Propos nous explique sa méthode, après avoir déterminé le nombre de volumes, pour répartir les places attribuées aux Sciences, aux mots et aux illustrations, tout en bannissant les notes ou renvois en bas des peges. Reliure d'édition, demi-chagrin, dos à faux-nerfs, caissons ornementés avec grands fleurons dorés. Elle est Illustrée d'innombrables figures in-texte et de 200 cartes, hors texte, en couleurs sur double page gravées spécialement pour cette Grande Encyclopédie.

A Paris, Sté Anonyme de la Grande Encyclopédie. Puis Larousse ayant racheté les droits de cette Encyclopedie, a commercialisé sous son nom les derniers exemplaires, la société d'Editions Larousse entendait rester sans concurrence.

C'est un ouvrage encyclopédique très volumineux, en parfaite condition, TRÈS RARE de cette QUALITÉ et UNIFORMITÉ.

Les 31 volumes, d'environ 1 200 pages chacun, contiennent quelques 200 000 articles, 15 000 illustrations et 200 cartes. Bien que concurrente de l'encyclopédie de Pierre Larousse, la philosophie de celle-ci se veut différente. « La Grande Encyclopédie se veut un ouvrage ouvert sur les sciences contemporaines. Ses auteurs souhaitaient qu’elle fût une actualisation de l'Encyclopédie de Diderot. Elle se veut impartiale. En fait de nombreux articles se présentent comme de précieux témoignages de la seconde partie du XIXe siècle (défense et illustration du positivisme, éducation laïque, développement des sciences.) De toute évidence, ces objectifs ont été atteints, si l'on en juge par les éloges que s'est attirés cet ouvrage. Selon Robert Collison " Le résultat est remarquable : articles signés qui font autorité, bibliographies approfondies, matériel biographique de premier ordre. Les définitions de termes scientifiques et techniques sont extrêmement soignées. Même si une bonne partie de cette encyclopédie est maintenant datée, elle reste une importante source de renseignements sur bien des sujets " »

990-2200


20/09/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 202 autres membres