dico-collection

dico-collection

1778 - LA POIX DE FREMINVILLE - Dictionnaire ou TRAITÉ de la POLICE - XVIII° siècle

Dictionnaire ou TRAITÉ de la POLICE générale

Auteur: LA POIX DE FREMINVILLE (Edme de).
Editeur: A Paris, chez les Associés au privilège des ouvrages de l'auteur
Volumes: 1 volume in-8° (21x13) 705 pp
Année: 1778

        477.jpg         477b.jpg

Dans lequel on trouvera tout ce qui est nécessaire de savoir et de pratiquer en cette partie des villes, bourgs, paroisses, et seigneuries de la campagne, par un Procureur fiscal, dans toute l'étendue de sa justice, et où l'on a rapporté toutes les ordonnances, arrêts et réglemens à ce sujet, pour s'y conformer sur chaque objet. Ouvrage nécessaire à tous les Officiers de Police & de Justice, où ils trouveront sur chaque terme leurs obligations & fonctions, ainsi qu'à tous Procureurs & praticiens; & également utile aux Curés, Marguilliers, Fabriciens Chirurgiens, Apothicaires, Propriétaires de maisons, Locataires, Fermiers, Marchands, Artisans, & autres. La multiplication des textes donna lieu à l'édition de répertoires dont le plus fameux est celui de Delamare, publié entre 1705 et 1710. Au-delà de ces curiosités, ce texte constitue une référence abondamment citée encore aujourd'hui. Nouvelle édition revue et corrigée par lui-même. A Paris, chez les Associés au privilège des ouvrages de l'auteur. reliure pleine basane havane mouchetée, dos orné à 5 nerfs, tranches jaspées bleues. Ex-libris manuscrit ancien Massé, avocat en Parlement. Dupin (1679) mentionne l'édition 4° parue en 1758. Après des études de droit, la Poix de Freminville (1630-1773) devint bailli des villes, marquisat de la Palisse et commissaire aux droits seigneuriaux. Ses ouvrages, s'intéressant surtout aux matières féodales, ont fait date.

Une ordonnance de Colbert en 1669 dit: "La POLICE consiste à assurer le repos public et celui des particuliers, à procurer l'abondance et à faire vivre chacun suivant sa condition".

Ce traité de police est sans doute le meilleur témoignage que l'on puisse trouver sur les mœurs, la vie quotidienne des français au XVIIIe. On y verra ce qu'on fait en matière de loups ou de chiens sans maître, de peste, de jeux dans les foires et marchés, des latrines...

Par rapport au célèbre traité de la police de Delamare, le présent traité a une visée plus pratique, c'est pourquoi il a été mis sous forme de dictionnaire, il contient non seulement l'ensemble des édits relatifs à une question mais également de précieux commentaires de l'auteur. On y trouve rapportés de nombreux arrêts de parlement dont la rigueur est particulièrement saisissante pour le lecteur du XXIème siècle, tel cet artisan condamné à 15 ans de galère pour refaçonnage de vieilles clefs et dont la peine, après appel à "minima" du procureur du roi, est transformée en mort par strangulation après requalification du délit de "fabrication de fausses clefs"

100-350


09/09/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 202 autres membres