dico-collection

dico-collection

1770 - De Felice - ENCYCLOPEDIE (d'YVERDON) - XVIII° siècle

ENCYCLOPÉDIE ou Dictionnaire universel raisonné des connoissances humaines

Auteur: DE FELICE, Fortuné-Barthélemy
Editeur: A YVERDON (suisse)
Volumes: 58 volumes au TOTAL, in-4° (25x20) (42 vol de texte + 6 de supplément et 10 vol de planches, simples, doubles, triples ou quadruples gravées sur cuivre)
Description: EDITION ORIGINALE. Impressionnant ouvrage de 58 volumes, encore appelé L'ENCYCLOPEDIE d'YVERDON
Année: 1770

306b.jpg

                         306.jpg

TRES RARE, COMPLET et impressionnant ouvrage de 58 volumes, encore appelé L'ENCYCLOPEDIE d'YVERDON. Les PLANCHES représentent 10 volumes renfermant 1269 planches et le TEXTE 48 volumes (dont 6 de supplément). Reliure de l'époque, plein veau marbré, dos fleuronnés dorés à 5 nerfs, pièces de titre et tomaison, tranches rouges. Edition ORIGINALE de ce dictionnaire universel abondamment illustré, basé sur "l'Encyclopédie de Paris" (Diderot), refondu, amélioré et enrichi par de FELICE (1723-1789) Il réunit une vaste équipe européenne. Des chercheurs suisses, français, anglais, italiens et allemands parmi lesquels on peut citer : Andry, Euler père et fils, Gaubius, Haller, Lalande, Sinner et Tscharner, avec une participation importante de Jean-Henri Samuel de Formey, secrétaire perpétuel de l'Académie de Prusse. "J'achèterai l'édition d'Yverdon et non l'autre" affirmait VOLTAIRE en 1770 à propos de l'Encyclopédie que F. B. de Felice avait publiée en Suisse.. Selon le philosophe, cette refonte protestante majeure et ambitieuse de l'Encyclopédie de DIDEROT et d'ALEMBERT corrigeait bien des erreurs du modèle et coûtait moins cher.

Le volume 1 présente une planche d'essai pour rassurer les souscripteurs de la qualité du dessin et de la gravure des planches qui s'ensuivront. Elle comprend 70.000 articles (plus que celle de Diderot). Cette première Encyclopédie de Felice reflétant une vision protestante du monde et du savoir, fut tirée à environ 2500/3000 exemplaires,

SPECTACULAIRE ENSEMBLE au dos joliment fleuronnés.

 

Exemplaire complet de la plus grande encyclopédie écrite et imprimée en Suisse. L'édition tirée à ± 3000 exemplaires fut vendue par la société typographique " Typographische Gesellschaft " à Berne, ainsi que par Pierre Grosse. Contrairement à d'autres œuvres qui suivirent l'encyclopédie de Paris, l'encyclopédie d'Yverdon n'est pas une réimpression, ni une édition pirate, mais bien une nouvelle version. Felice fit rédiger le texte à plus de 30 auteurs, qui corrigèrent et complétèrent certains articles et qui en ajoutèrent des nouveaux en nombre. De plus la position très critique par rapport à la religion de Diderot et d'Alembert est plus pondérée dans l'édition de Felice et remplacée par une vision plus protestante, raison pour laquelle, cette œuvre a parfois été appelee "Encyclopedie protestante" et qu'elle a trouve une grande résonnance surtout au Nord de l'Europe. Fortunato Bartolomeo de Felice (1723-1789) était un prêtre catholique qui se converti au protestantisme et devint citoyen d'Yverdon en 1769. Felice étudia à Rome et à Brescia. Il fut ordonne prêtre en 1746 et enseigna la philosophie a Rome, puis en 1753 la physique expérimentale et les mathématiques à Naples. Pris dans une histoire de mœurs, il s'enfuit à Berne en été 1757. En 1758 il tourna le dos au catholicisme. La même année il crea avec Vinzenz Bernhardt Tscharner la Typographische Gesellschaft Bern et lanca deux revue littéraire, une en italien (jusqu'en 1762) et une en latin (jusqu'en 1766). Felice s'installa a Yverdon en 1762, ouvrit un centre éducatif et fonda une imprimerie, qui devint rapidement une des plus importante de Suisse. Felice écrivit lui-même une demi-douzaine d'œuvres pédagogiques, philosophiques et religieuses. Felice n'a pas laissé de dossier personnel et son autobiographie manuscrite reste introuvable. Cependant, un certains nombres de lettres de sa main existent, surtout écrites à Jean Henri Samuel Formey, pasteur et membre de l'Académie de Berlin, à Albrecht von Haller et son fils Gottlieb Emanuel, à Bern, à la Societe typographie de Neuchatel, ainsi qu'à quelques correspondants italiens (e.a. Cesare Beccaria, Giovanni Lami, Onorato Caetani et Pietro Verri). L'œuvre de Felice est importante pour l'histoire des Lumières. Depuis peu, son œuvre est analysée et sujet de colloques internationaux. 

Contrairement à d'autres travaux qui suivirent l'encyclopédie de Diderot, cette Encyclopédie d'Yverdon n'est pas une édition pirate mais une véritable refonte originale.


6650-27500

 

 

 

 

 



08/09/2014
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 202 autres membres