dico-collection

dico-collection

1767 - PANCKOUCKE - Le grand VOCABULAIRE françois - XVIII° siècle

Le grand VOCABULAIRE françois : Dictionnaire

Auteur: Une société de Gens de lettres

Editeur : Panckoucke, Chatelain Vve, Marc-Michet REY
Volumes: 30 vol. in-4°
Année: 1767

 

GrandVocabulaire.jpg

 

contenant:

1- L'explication de chaque mot considéré dans ses diverses acceptions grammaticales, propres, figurées, synonyme & relative. Il renferme tous les mots usités de la Langue Française et ceux du vieux langage.

2- Les Loix de l'orthographe, celle de la prosodie, ou prononciation, tant familière qu'oratoire; les principes généraux & particuliers de la Grammaire; les Règles de la Versification & généralement tout ce qui a rapport à l'éloquence & à la Poésie

3- La Géographie ancienne & moderne, le Blason ou l'Art héraldique, la Mythologie, l'Histoire naturelle des animaux, des Plantes & des Minéraux, l'exposé des dogmes de la religion & des faits principaux de l'Histoire sacrée, Ecclésiastique & profane

4- Des détails raisonnés & philosophiques sur l'économie, le commerce, la Marine, la Politique, la Jurisprudence Civile, Canonique & Bénéficiale, l'Anatomie, la Médecine, La Chirurgie, la Chymie, la Physique, les Mathématiques, la Musique, la Peinture, la Sculpture, la gravure, l'Architecture, etc...

Par une Société de gens de lettres. A Paris, Panckoucke et Amsterdam, Veuve Chatelain et Marc-Michel Rey, 1767, 30 vol. 4°, plein veau brun marbré de l'époque, dos à 5 nerfs orné de caissons dorés, titre et tomaison dorés, tranches marbrées.

Dans la PRÉFACE, les auteurs disent que les dictionnaires sont répandus en foule (plus de 100) mais qu'aucun ne rempli son rôle et ce ne sont que des compilations informes de matières accumulées sans choix ni style, aucun n'a embrassé l'universalité des objets dont chacun s'est occupé séparément ; AUCUN ne parle de TOUS les mots de la Langue.  

Il nous manque donc un dictionnaire où l'on trouve réunis tout ce que les autres ont dit de curieux, d'intéressant & d'utile et qui supplée à toute leurs omissions. Tel est notre ouvrage !

Comparons-le avec les TROIS GRANDS DICTIONNAIRES connus : Le Dictionnaire de Trévoux, celui de l'Académie Française, & l'Encyclopédie de Diderot.

Le Dictionnaire de Trévoux : qui s'arroge le titre d'Universel, on le crut & il ne l'était pas, même après les corrections et augmentations de sa dernière édition (8ème), il ne fait aucune (ou si peu) mention de mots connus en rapport avec la Science, les  Arts & aux Métiers. La Géographie, l'Histoire naturelle, y sont aussi mal traitées et sur quantité de détails de Grammaire. Ce sont ces défauts qui ont fait naître l'idée du grand Vocabulaire  François.

Le Dictionnaire de l'Académie Françoise, digne à tous égard, n'est point un Dictionnaire Universel. On n'y trouve aucun nom propre et beaucoup sont négligés (Médecine, Anatomie, Botanique, Chimie, Marine, Sciences & les Métiers) Son unique but est de fixer le vrai sens et la vraie signification des mots les plus usités. Ses définitions sont justes, claires, courtes & précises. Le plan de notre ouvrage a été présenté à l'Académie Françoise et plusieurs de ses membres nous ont encouragé à l'exécuter. 

L'Encyclopédie, comme son titre l'annonce est un Dictionnaire raisonné des Sciences, des Arts & des Métiers. Cette collection immense, à laquelle des mains habiles ont imprimés le sceau de la célébrité, renferme des dissertations savantes. Malgré cet amas de connaissances utile que renferme l'Encyclopédie, il ne parait pas avoir été fait en vue de tenir lieu de tous les autres Dictionnaires. L'Encyclopédie n'entreprend pas même de définir tous les mots de la Langue françoise, ce qui rend sa nomenclature beaucoup moins complette que la notre. On peut regarder l'Encyclopédie comme un amas de bons matériaux propres à construire. Tout lecteur y trouve, sous la main les dépouilles de presque tous les génies créateurs. .

C'est un dictionnaire marquant dans l'histoire de la lexicographie française, qui fut malheureusement éclipsé par l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert.

Bel exemplaire, peu courant complet, très bien documenté.

Cet ouvrage m'a été offert par mon grand ami dicopathe, Jacques PICARD que je remercie.

 
 
reçu J. PICARD - 3300


04/11/2014
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 198 autres membres