dico-collection

dico-collection

1748 - PANKOUCKE Joseph - Dictionnaire des PROVERBES - XVIII° siècle

Dictionnaire des PROVERBES François et des façons de parler Comiques , Burlesques et Familières etc.

Auteur: PANKOUCKE Joseph (P.J.P.D.L.N.D.L.E.F.)
Volumes: 1 volume in-12° (17x10) 420pp.
Description: Avec l'explication et les Etymologies les plus avérées
Année: 1748

       260.jpg           260b.jpg

Avec l'explication et les Etymologies les plus avérées. A Paris chez Savoye. Reliure demi-cuir à coins, dos à 5 nerfs, pièce de titre, titre et filets dorés. Le pseudonyme de l'auteur "P. J. P. D. L. N. D. L. E. F." correspond à "Par Joseph Panckoucke, docteur, libraire, natif de Lille en Flandre"

Il parut à Bruxelles en 1710, un livre sur cette matière dans lequel il y a plus d'ordre & de méthode que dans tout ce qui avait paru dans ce genre. Il a servi de fonds à celui-ci. On y a fait des additions considérables tirées de nos meilleurs Auteurs & le Lecteur y trouvera les étymologies les mieux avérées de quantité de façons de parler. On a consulté le Livre des Illustres Proverbes, nouveaux & historiques, de 1665 et le dictionnaire de Ménage et les meilleurs Dictionnaires de la Langue. Une explication étymologique de nos proverbes est un fonds neuf qui vaut la peine d'être défriché, c'est ce qu'on a tenté dans cet ouvrage. Par ailleurs, on a évité les défauts dans lesquels sont tombés beaucoup d'auteurs, qui est de répéter les Proverbes selon l'ordre alphabétique de chaque mot ; & pour éviter au Lecteur l'ennui d'un pareille répétition, on a placé chaque Proverbe sous le nom le plus dominant.

Exemples :

Il porte le deuil de sa blanchisseuse ; se dit d'un homme qui a du linge sale. 

La pauvreté n'est pas vice, mais c'est une espèce de ladrerie, chacun la fuit.

Tirer la laine. C'est friponner, escroquer ; voler la nuit les chapeaux ou les manteaux des passants.   

Le vin est le lait des vieillards.

Voila un beau nez à porter lunettes, se dit en se moquant d'un grand nez.

Il a loué son ventre ou son tabourin ; signifie, qu'il s'est engagé d'aller manger avec quelqu'un

Celuit qui pèche fuit la lumière.

Racleur de boyau ; mauvais musicien, mauvais joueur de violon, qui écorche l'oreille par les rudes gémissements de son instrument.

Ratatiné. Se dit d'une petite personne ramassée par une métaphore prise des rats, qui étant pris ou surpris, se ramassent & rentrent pour ainsi dire en eux-mêmes.

 

90-350


27/08/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 202 autres membres